Autour de la Tour

 

Il était une fois… un tas de pierres.

–     Grand-maman, c’est quoi, ces murs ? questionne Bastien.

–     Il s’agit de ruines… des restes de la muraille qui entourait le Château de Montagny. Tu vois, la Tour, là-bas ?

Bastien se retourne et jette un regard de l’autre côté.

–     Oui, bien sûr.  

–     A l’époque, au Moyen Âge, la Tour, ces murailles, tout cela faisait partie d’un grand Château !

Bastien m’observe.

–     Tu savais ça, Morgane ?

–     Oui, grand-maman me l’avait déjà raconté.

–     C’est vrai ?

Grand-maman m’adresse un clin d’œil et répond à mon frère :

–     Mais oui. Elle aussi m’a posé cette question, il y a deux ou trois ans.

Nous remontons vers la maison. Grand-papa s’approche de nous… avec des glaces ! Tenant quatre cornets à la stracciatella dans les mains, il s’empresse de nous en donner un à chacun.

Je suis trop contente :

–     Ah ! J’adore les vacances !

–     Surtout chez grand-maman et grand-papa ! rajoute mon frère. Je sens que je vais apprécier cette semaine, moi.

–     Oui… surtout s’il y a des glaces tous les jours, c’est ça ?

Bastien me jette un regard complice. En savourant nos petites douceurs, nos esprits s’évadent.

–     Grand-maman, est-ce que cette maison existait déjà, à l’époque du Château ?

–     Non, Morgane. Elle a été construite plus tard, par ton arrière-arrière-grand-père. Il s’agissait d’une petite ferme, en réalité. Aujourd’hui, personne ne peut plus construire ici, car nous sommes dans l’enceinte du Château et désormais, il s’agit d’une zone protégée.

Chez mon frère aussi, les idées sur le sujet se bousculent :

–     Est-ce qu’il y avait un roi, une reine, une princesse et un dragon, dans le Château ?

–     Non ! Montagny-les-Monts ne fait partie d’aucun conte de fées ! … Même si vous êtes mes petits prince et princesse, tous les deux !

Bien que ma maman et mon papa me manquent un peu, ces vacances chez mes grands-parents sont trop géniales. Pas d’école, du soleil, des tours à vélo, des glaces, des jeux… C’est vraiment la belle vie. Bon, si j’avais pu caser mon frère ailleurs, ça aurait été la cerise sur le gâteau ; mais cela n’était pas de mon ressort ! D’accord, j’avoue qu’on s’amuse bien aussi, tous les deux… en général.

D’ailleurs, après avoir fini notre petit goûter, on se dépêche de retourner dans le pré pour examiner les ruines des murailles. Bastien monte dessus, brandit une épée invisible en s’écriant :

–     Je suis le Chevalier de Montagny ! Personne ne peut me battre… Et à présent, je vais m’occuper du dragon caché dans les douves !

–     Et embrasser la princesse ?

–     Mais non, tais-toi, Momo !

Il rougit jusqu’aux oreilles ; cela suffit à le faire descendre de la muraille. Alors j’en profite :

–     C’est moi, la Dame de l’Arbogne ! J’ai vaincu le valeureux Prince avec une seule petite question minuscule !

Je lève les mains en signe de victoire quand soudain je perds l’équilibre. Malgré quelques pirouettes avec mes bras, je tombe en arrière. Ma vue se brouille, ma tête est comme attirée par le sol. Tout devient noir.

Heureusement, je reprends conscience rapidement. J’ouvre les yeux : je me rends compte qu’à part une légère douleur à mon bras et à mon genou droits, tout va bien. J’arrive à me relever sans souci. Par contre, plus de Bastien. Il a dû avoir peur : il est sûrement parti chercher grand-maman et grand-papa. Je suis peut-être restée évanouie quelques secondes. Je regarde vers la maison… et plus de maison. D’ailleurs, tout est différent. La muraille sur laquelle je frimais pour ma bravoure il y a une minute n’a plus rien d’une ruine à présent. Elle est très haute et s’étend au loin, sur les deux côtés.

Que s’est-il passé ? Je me retourne et jette un coup d’œil à la Tour. Incroyable ! Au lieu de son sommet raboté habituel, le donjon monte jusqu’au ciel, avec une toiture toute pointue. Et… Je n’en crois pas mes yeux ! Tout le Château fort s’élève, en parfait état, au pied de la Tour.

J’ignore comment j’ai fait pour me retrouver ici, mais la beauté du paysage me subjugue. C’est magnifique ! Je distingue quelques personnes sur le chemin. Cette fois, c’est sûr : j’ai vraiment changé d’époque. Personne ne s’habillerait comme ça… en 2019. J’ai déjà vu ce genre de vêtements : lors de la Fête médiévale. Comment me suis-je retrouvée au Moyen Âge ? Et surtout, comment faire pour retourner chez moi ?

Bon. J’y réfléchirai… Mais pour le moment, je me sens toute émerveillée et je préfère aller découvrir tout cela de plus près. Heureusement que je porte une robe longue, aujourd’hui… Je me serais assez mal vue ici en jeans ou en minijupe.

CRRAAAAAC !

 

Ce bruit vient de la forêt… Qu’est-ce que ça peut bien être ? Des ennemis ? Des animaux ?

  1. Le bruit m’interpelle. Je décide d’aller voir ce qu’il se passe dans cette forêt…
  2. Découvrir le Château de Montagny… C’est trop top! Je choisis de m’y rendre sans tarder…
  3. Beaucoup de personnes se dirigent vers le village… Je crois que je vais aller visiter Montagny-les-Monts en mode médiéval; ça a l’air génial…

 

Retour